3 juin 2014

#ChallengeAZ : C com Català

La langue officielle de la catalogne nord est le Français. Mais nos contemporains du 3ème âge ont connu il y a moins de 60 ans, une époque où le catalan était parlé partout, sauf à l'école où il était interdit (Alors même que les instituteurs le parlaient entre eux à la récréation, d'après le témoignage de Mme P. concernant l'école de Nyer (66))

Incitation à ne pas parler catalan à l'école d'Ayguatébia (66) - Source : Wikipédia


Un peu d'histoire

 Le catalan est une langue d'origine romane, née à la fin du VIIè siècle.  Influencé par la conquête des arabes, le catalan lui a emprunté quelques mots et préfixes. C'est au Xe siècle que les premiers textes écrits apparaissent grâce à l'indépendance de la Catalogne. Au XIIe siècle, suite à l'expansion catalane en Méditerranée, le catalan apparaît en Sardaigne, en Sicile, à Majorque et à Valence. A l'apogée du Royaume de la Couronne d'Aragon, il y a même un comptoir à Naples, en Corse et en Grèce. 
Le catalan commence à décliner suite aux épidémies de Peste Noire à partir de 1348. La Catalogne passe également sous domination castillane. La signature du Traité des Pyrénées en 1659 qui donne le Roussillon à La France achève le déclin du catalan qui est ensuite interdit par le Roi Louis XIV en 1700. C'est grâce à la croissance de Barcelone au XVIIIe siècle que la catalan finit par renaître. La Constitution Espagnole de 1931 permet aux régions d'employer mais également d'enseigner les langues provinciales, incluant le catalan. Malheureusement durant la période franquiste, le catalan fut à nouveau réprimé. Suite à la nouvelle Constitution de 1978, le catalan est rétabli en tant que langue co-officielle dans trois communautés : la Catalogne, Valence et les Baléares. En dehors de l'Espagne, seule l'Andorre a pu garder le catalan en langue officielle depuis son apparition. 

Source : Europaplanet.com

Actuellement, le nombre de catalonophones en France représente 140 000 personnes sur les 6.3 millions de locuteurs dans le monde. Il s'agit du catalan roussillonnais qui est parlé jusqu'à Barcelone.  Parmi les catalans célèbres , on peut citer Luis Llach, Pompeu Fabra (qui a transcrit l'orthographe et la grammaire catalane en 1912), François Arago et le Maréchal Joffre. Parmi les artistes, citons Hyacinthe Rigaud, Aristide Maillol et Pablo Casals (cité dans le film récent "Le majordone", ayant donné un concert à la Maison Blanche).

Hyacinthe Rigaud (1701)
Louis XIV en costume de sacre
Paris, Musée du Louvre
photo © H. Josse

Le catalan dans la généalogie



C'est une belle épine généalogique qui se profile lorsque sur les registres paroissiaux, on se retrouve confronté à ce genre de texte :

Mariage Bertran DE FIGUERES x Bernada MAURI 22 mars 1656 Estagel (66) - source : AD66 9NUM71CCM1 vue 345
"Vui als vint y dos de març de mil cis cent cinquanta cis fonc contrectat
matrimoni en la iglesia parroquial de estagell entre Mosseur Bertra de fi
gueres natural de la siutad de carcassona regne de franca viudo de hunto part
y la dimayella bernada mauri donzella de natio francesa habitant en
estagell filla de mosseur jaume mauri de la part altra, a dit matrimo
ni assigni jo la dt llorens carrero rector foren legimonis messeur
de grenonat varo de st famial y carles de accia de natio francesos
de llicentio y diispensatio als dits contrahents donado bannis non pub-
blicatis p lo mon illugne calmes vicari general de carcasona, y
lo molt illugne canonge pi vicari general del capitol de elna
sede episcopali vacante 
lob  llorens rector de estagell
"

Dans certaines communes, même après 1802, quelques  actes sont encore rédigés en catalan. Nous avons également droit à des francisations de noms et des erreurs de transcription dues à la phonétique. Par exemple, Vergès qui se prononce Bergès.
Ou la famille CARITG (prononcé Caritch en catalan) qui a vu son nom évoluer en CARITX (le X se prononçant ch) en passant par CARICH et même KRIX soit une famille qui contient les noms CARITG, CARITX, CARITGX, CARIGT, CARICH, KRIX, KARICH.


Cela concerne aussi les prénoms. J'ai rencontré un Jammes Saleix qui sera dénommé Jacques Salès. Jaume en Catalan étant la traduction de Jacques, il n'y avait qu'un pas à franchir que l'officier d'Etat Civil franchit allègrement.

Plus difficile encore lorsque l'acte est catalan, et que les personnes concernées ne sont pas du département. On assiste alors à des transcriptions complètement folkloriques !

En cas de recherches en Catalogne Nord, voici un petit lexique de mots catalans qui peuvent vous être utiles.


Sources : http://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/catalan.htm

1 commentaire:

  1. Merci pour cette découverte du catalan via les registres paroissiaux.

    RépondreSupprimer