Bienvenue

Bienvenue sur ce blog consacré à la généalogie, de mes recherches personnelles et professionnelles. Vous aussi, vous souhaitez commencer vos recherches ? Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les 7 actions à entreprendre pour démarrer, à tout de suite !

16 août 2019

L'énigme PAPIN, les pistes 2019 et le rebondissement ?

Depuis maintenant plus de 4 ans, je suis à la recherche de la confirmation d'une légende familiale : les sœurs PAPIN, fameuses meurtrières dans les années 1920 au Mans (72), seraient des cousines de ma grand-mère maternelle.
J'ai cherché dans la famille de ma grand-mère, puis dans celle de son parrain, par qui elle a été élevée, sans résultat jusqu'à présent. 
Suite à une analyse personnelle en psychogénéalogie, les recherches s'orientent sur le deuxième mari de ma grand-mère maternelle, Lucien LEDOUX.  J'ai déjà travaillé cette branche mais en me focalisant sur la deuxième femme du père de Lucien. Je reprends les recherches sur la totalité de l'ascendance.

Il me faut donc à présent remonter la branche LEDOUX et y trouver des PAPIN.



J'en profite pour avoir une pensée pour mon Papi de cœur.

Voici son arbre d'ascendance sur 4 générations :

Ascendance de Lucien LEDOUX sur 4 générations - fichier personnel


Aucun PAPIN présent en ligne directe, les PAPIN pourraient donc s'insérer dans un mariage de collatéral.

Commençons par la génération 2, celle de René LEDOUX et Emilienne HUARD.
René a eu un seul frère, Paul qui serait né en 1900, d'après les recensements de 1906. Or, il n'y a pas de fiche matricule à son nom en 1919, 1920 et 1921. Je n'ai pas de date exacte, je mets de côté pour l'instant.

Emilienne HUARD est née de père inconnu (situation très courante dans mon arbre) et a été légitimée par Emile HUARD lors du mariage avec sa mère Marthe GUÉRANGER. Ils ont eu un autre enfant, Roger en 1905, comme noté dans le recensement de la ville du Mans en 1906 et 1911. Les actes ne sont malheureusement pas en ligne et Roger est absent des tables alphabétiques du recrutement militaire en 1924, 1925 et 1926. Cependant, sur les recensements du Mans, on peut trouver :
Recensement Le Mans 1931 - Listes alphabétiques - AD72

Recensement Le Mans 1936 - Listes alphabétiques - AD72
J'ai une forte présomption sur le lien entre "mon" Roger et celui ci-dessus, né en 1905 mariée avec une Félicie ROBOAM née en 1902 au Mans et qui seraient domiciliés au 57 ou 55 rue du Pré. Affaire à suivre.
Nous voyons qu'il y a également un fils nommé André avec Emile, né en 1916. Dans la table alphabétique des conscrits de 1937, on trouve un soldat HUARD André Lucien, matricule 1268. Encore trop récent pour avoir une information supplémentaire en ligne.


Nous remontons une génération supplémentaire :
Ferdinand LEDOUX a 7 frères et sœurs :
- Théodule, né le 4 mars 1877, il se marie avec Marie GILMAS,
- Fernand, né le 14 avril 1881, il épouse Henriette HAMET,
- Pauline, née le 16 mars 1886, et décédée à 6 ans le 24 août 1892,
- Fernande, née le 19 juin 1888,  mariée avec Alcide NICOUX,
- Germaine, née le 1er avril 1891, mariée avec Gustave GRELLEPOIX, puis Odile BELLANGER,
- Alexandre, son frère jumeau, mariée avec Germaine MANCEAU,
- Giselle ou Ginette ou Gaëlle, dont j'ai trouvé la trace sur un recensement en assez mauvais état, dont je n'ai ni la date ni le lieu de naissance.

Famille de LEDOUX Théodule - Recensement 1911 Le Mans

Pas de trace de Giselle sur Filae, ni sur Geneanet.

Mais où est Giselle/Ginette/Gaëlle ?

Et vous, quelles pistes auriez-vous suivies ?


22 juil. 2019

Sondage : Quels sujets souhaiteriez-vous que j'aborde prochainement ?

Voilà maintenant 5 ans que le blog existe, je l'ai complété avec des sujets variés, provenant de mes recherches personnelles et professionnelles. En 2018, j'ai commencé à créer des vidéos afin de montrer en image comment consulter les sources disponibles sur internet.

Qu'en avez-vous pensé ? Est-ce que ce contenu vous est utile ?

Aidez-moi à vous aider et dîtes-moi quels sujets vous souhaiteriez que j'aborde ces prochains mois sur le blog ;)



1 févr. 2019

Tuto Vidéo : Les listes de recensements numérisées

Le nombre de sources généalogiques numérisées ne cesse de croître. La semaine dernière, 4 départements ont mis en ligne les listes de recensements pour atteindre celles de l'année 1936 : l'Oise, le Cher, Le Pas-de-Calais et l'Aveyron.

Voici une vidéo pour vous montrer ce que l'on peut trouver sur ces fameuses listes, qui sont une des sources complémentaires utiles pour étoffer votre connaissance de vos ancêtres.

Bon visionnage !


Pour en savoir plus sur vos ancêtres et savoir quelles sources consulter, rendez-vous sur www.trouvermesancetresfrancais.com

30 janv. 2019

L'énigme PAPIN : la Récap Acte 8

Voilà maintenant 4 ans que je suis une légende familiale en la décortiquant dans tous les sens pour trouver des pistes possibles. Comme je continue les recherches, pour vous remettre dans le bain, voici les résumés des épisodes précédents !

Cet article a été publié pour la première fois le 18 octobre 2017 durant le ChallengeAZ.


P comme PAPIN : la piste DENIS (2)


source : express.co.uk
Je continue de chercher la trace de la légende familiale (je peux bien l'appeler comme ça maintenant, vu toutes les pistes que je suis pour trouver :) ) de la relation entre la famille de ma grand-mère maternelle Suzanne MONCHATRE et les soeurs PAPIN, les fameuses meurtrières du Mans.

Dans cet article, j'avais envisagé une nouvelle piste. Le lien pourrait provenir de la famille du parrain de ma grand-mère, Auguste DENIS, qui l'a élevé.

J'ai continué de chercher les frères et soeurs éventuels d'Auguste Gabriel DENIS.

Le recensement de la ville de Téloché en 1911 nous donne la composition complète de la famille :
- Auguste DENIS, le père
- Augustine MAILLARD, la mère
- Auguste Gabriel, né en 1890 à Marigné
- Augustine Georgette, née en 1897 à Téloché
- Jules, né en 1902 à Téloché
- Georges, né en 1906 à Téloché.

source : sarthissime.blogspot.fr
Il n'y a pas de mention de mariage sur l'acte de naissance de Jules, et celui de Georges n'est pas en ligne.

Augustine Georgette, se mariera en 1919 avec Alexandre LÉTOURMY à Saint-Mars d'Outillé. Il est le fils de Louis Auguste et Eugénie ROBERT.

En 1921, nous retrouvons une partie de la famille à Mulsanne, au Bourg Neuf, le chef de famille étant Alexandre LÉTOURMY, avec qui habite Jules, qui travaille pour lui. Augustine MAILLARD, désormais veuve, habite avec Georges la maison adjacente. 
En 1926, la famille habite à Mulsanne dans le lieu-dit Les Sablons. Alexandre et Georgette ont eu un fils, dénommé Georges, en 1922. Augustine et Georges habitent avec eux. Une enfant de 10 ans, Juliette VIELLARD, née à Paris, y est également domiciliée.
En 1931, la famille a déménagé.
Pour l'instant, pas de PAPIN de ce côté-là.
Nous allons donc remonter une génération pour trouver les grands-parents et les oncles et tantes d'Auguste Gabriel.
Et vous, auriez-vous une idée de recherche pour trouver ce lien ?
Sources : Archives Départementales de la Sarthe

25 janv. 2019

Tuto Vidéo : les archives fiscales numérisées de Paris

A la suite des derniers tutoriels, je continue de visiter le service des archives de Paris et les nouvelles numérisations mises en ligne. Cette semaine, je vous présente les archives fiscales et leurs deux catégories : les successions déclarées et les tables des hypothèques. Ces deux sources vont vous permettre de préparer votre recherche en salle de lecture. 


trouver le patrimoine de son ancêtre parisien avec les archives fiscales de Paris


Les successions déclarées

Ce sont des fiches nominatives qui recensent les successions déclarées de 1858 à 1899. Elles concernent les personnes ayant été propriétaire d'un bien à Paris.

La table des hypothèques

Cette table permet de retrouver par ordre alphabétique les individus ayant déclaré une hypothèque sur un bien localisé à Paris. Une hypothèque est une action qui permet pour un créancier de se payer sur un bien lorsque le débiteur (le propriétaire du bien) ne peut acquitter sa créance. Ces tables nous permettent donc de trouver, par un chemin détourné, un propriétaire et les biens qu'il possède à  Paris, pour les années 1799 à 1900.



Ce que l'on peut en déduire en psychogénéalogie

Le patrimoine, et la manière dont on l'acquiert dans la famille, peuvent nous en dire plus sur les programmations et les loyautés familiales. Si nous nous trouvons en présence d'une famille pauvre (ou une partie des membres de la famille pauvre et l'autre riche), cela peut nous aider à déceler des loyautés de pauvreté transmises par les ascendants ou des injonctions de réussite trop lourdes à porter.

Des actes symboliques, une restitution à un membre de la famille, pourront aider à débloquer ces loyautés ou ces injonctions afin d'être libre dans sa propre relation à l'abondance.

Contactez-moi pour travailler sur votre arbre et devenir auteur de votre existence.

23 janv. 2019

L'énigme PAPIN : la Récap Acte 7

Voilà maintenant 4 ans que je suis une légende familiale en la décortiquant dans tous les sens pour trouver des pistes possibles. Comme je continue les recherches, pour vous remettre dans le bain, voici les résumés des épisodes précédents !

Cet article a été publié pour la première fois le 19 juin 2017 durant le ChallengeAZ.

P comme PAPIN : une autre piste ?




Hier, 18 juin 1876 est décédé à Villaines-sous-Lucé (Sarthe), Jean BARRÉ, âgé de 59 ans. Jean n'était pas du village. Il était originaire de Tresson, fils de René BARRÉ et Catherine DENEU. Il avait perdu sa mère à l'âge de 18 ans. Son père s'était alors remarié 7 ans plus tard avec une certaine Marie PAPIN, elle-même veuve en première noce de Pierre PASQUIER. Est-ce là le lien entre la famille et les sœurs PAPIN ? De nouvelles recherches en perspective…


Ce 19 juin, dans mon arbre, on peut également trouver :
- la naissance de Louis LAMANDE (1860)
- la naissance de Marie Joseph DESANIAUX (1871)
- le baptême de Marie OUDIN (1673)
- la naissance de Yves Marie ALLOT (1833)
- le décès de Jeanne DOLO (1740, 1 mois)


Le 18 juin, dans mon arbre, on peut également trouver :
- la naissance de Jean GUILLAUME (1855)
- la naissance de Yves HUET (1777)
- la naissance de François GLORY (1874
- la naissance de Pierre LE CLERC (1755)
- le décès de Jeanne PELION (1761, environ 55 ans)

18 janv. 2019

Tuto Vidéo : Les pupilles de la Nation de Paris

Cette semaine, nous continuons  à visiter le site du service des Archives de Paris et les fonds numérisés. Nous nous penchons sur les pupilles de la Nation de Paris.

Dans un article précédent, nous avions vu le contenu des dossiers de Pupilles de la Nation des enfants BARBOTEU, trouvés sur place aux Archives Départementales de Perpignan.

Les Archives de Paris nous permettent de trouver le jugement d'adoption des Pupilles en ligne.

Pour cela, vous devez connaître le patronyme recherché et l'année ou la période durant laquelle la personne a été adoptée. La personne ou son représentant légal doit obligatoirement être domicilié à Paris au moment de la demande d'adoption pour figurer dans ces registres.

Je vous montre tout ça en détail en vidéo avec une recherche en direct sur un patronyme au hasard.





Les conséquences possibles en psychogénéalogie

Si votre ancêtre est Pupille de la Nation, il a pu vous transmettre (et votre inconscient a décidé de prendre) toute une série de programmations et de loyautés familiales qui peuvent aboutir à des comportements toxiques, des maladies, des syndrômes qui ne vous appartiennent pas.

Ce qui peut apparaître, par exemple :
- les blessures d'abandon, 
- la peur de la perte d'être cher qui aboutit à un terrorisme relationnel, 
- l'impossibilité d'avoir un couple stable car on cherche un "papa" ou une "maman".
- les maladies chroniques qui "obligent" le partenaire à s'occuper du malade.
- les comportements envahissants qui visent à être présent et visible par l'entourage.

Ces conséquences peuvent avoir déjà été programmée par l'intermédiaire de votre prénom.

Nous verrons des cas plus en détail dans un prochain article et surtout comment se défaire de ces liens invisibles qui vous empêchent d'être vous.