10 juin 2015

#ChallengeAZ : I comme Inattendu, Introuvable ou Insolite

Les recherches en généalogie réservent de bonnes et de mauvaises surprises. Les mauvaises peuvent vous empêcher de dormir et les bonnes vous font planer sur un petit nuage et vous redonne confiance en l'être humain !

I comme Inattendu :

C'est la bonne nouvelle, l'acte recherché depuis des mois voire des années que l'on trouve enfin ou comme cela m'est arrivé dernièrement, le contact avec un nouveau cousin qui me permet d'avoir accès à des photos de ma grand-mère que je n'avais jamais vu !

Suzanne MONCHATRE
avril 1928

Suzanne MONCHATRE
mai 1928

Suzanne MONCHATRE
1946




















I comme Introuvable :

Alors là, c'est la catastrophe ! On a beau retourner les informations dans tous les sens, pas moyen de retrouver la trace d'un de ces ancêtres ! 
C'est le cas de "mon" SOSA n°65, Catherine PAILLOT. Ce n'est pourtant pas très loin dans le temps mais on peut dire qu'elle m'a longtemps fait tourner en bourrique. La raison, c'est que Catherine est née en Belgique, et que je n'avais d'informations que par rapport à l'acte de mariage de son fils, Jean Pierre WILLEME. Combien de lettres envoyées aux mairies des Ardennes pour essayer de glaner une information... Les archives en ligne de la Belgique auraient pu m'aider... si les dates des documents numérisés correspondaient à mes périodes de recherches. Heureusement, une cousine éloignée m'a fait parvenir son acte de mariage et sa descendance complète. Si quelqu'un a trouvé un acte ou a plus d'informations, n'hésitez pas !


I comme Insolite :

L'anecdote jamais entendue sur un membre de la famille ("Comment ça ? Nous avons un lien avec les soeurs PAPIN ?"), ou l'acte de ce registre vu tout récemment, à Sorède (66), dans lequel on apprend qu'on pratique l'enterrement "gratis pro deo". Le curé écrit que quatre femmes sont arrivées à l'église avec un cadavre de femme et l'ont déposé devant l'église. Le curé a demandé au fossoyeur de transporter le cadavre derrière vers le cimetière, celui-ci a refusé. Le curé a donc demandé à son seigneur d'obliger le fossoyeur en question. Dans le même temps, les quatre femmes ont transporté le cadavre derrière et l'ont enseveli. Si bien que le curé, en revenant, a procédé à l'enterrement en supposant qu'il s'agissait bien de la bonne personne, car selon lui il aurait été châtié part Dieu si ce n'avait pas été le cas !

Et vous, nul doute que vous avez été surpris ou frustré dans vos recherches, mais quel a été l'anecdote la plus frappante ?

Sources :
Photos : Patrick BOUJU

2 commentaires:

  1. Pas moins de 3 mots pour illustrer la lettre I? Vous avez fait une belle preparation pour ce challenge. Je crois que nous avons tous des exemples comme vous, mais vous etes la seule a si bien les relier pour ce billet. Annick H.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Annick, mais là je suis plutôt en flux tendu depuis la lettre G :( J'essaie de maintenir le cap :) Merci de vos compliments :)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer