2 juin 2015

#ChallengeAZ : B comme BARDET Renée

Eglise de Brette-les-Pins
brettelespins.fr
Louis XV est au pouvoir depuis 1723. De mauvaises récoltes et des épidémies d'ergotisme (empoisonnement par un champignon du seigle et autres céréales1) se poursuivent. La disette ne va plus tarder.
Dans le petit village de Brette-les-Pins, dans la Sarthe, le 25 février 1751, on célèbre le mariage de René BARDET et Renée LE PROUX. L'époux est originaire de Saint-mars d'Outillé, à 6 kilomètres. Il est orphelin de Jean BARDET et Magdelaine CARREAU. L'épouse, Renée, est de cette paroisse. Ses parents Louis LE PROUX et Renée ROQUAIN sont présents. Les témoins de ce mariage sont des amis de la famille, et Gervais JOUSSE, époux de Marie, sœur de l'époux.

Le 22 juin 1752, naît Renée la première fille du couple, mon SOSA n°457. Son parrain est Gervais JOUSSE et sa marraine est sa grand-mère maternelle, Renée ROQUAIN.

Un an et demi plus tard, le 3 décembre 1753, naît un petit-frère, René.

Le 10 février 1755, les enfants perdent leur grand-père paternel, Louis LE PROU (LE PROUX/LE PROUST).

Le 22 octobre 1759 naît Jacques, le second frère de Renée. Malheureusement, il décède le 8 novembre de la même année. Un an plus tard, Marie BARDET épouse JOUSSE, tante paternelle de Renée, décède le 26 août 1760. Son époux se remarie en janvier 1761.

En 1766, Renée perd son oncle maternel, Jacques LE PROUST, âgé de 21 ans. Il est inhumé le 31 mars. Deux mois plus tard, Renée LE PROUX (LE PROUST), sa mère, décède le 16 juin 1766, à Brette-les-Pins, à l'âge de 42 ans. Sa fille, Renée fête son 14ème anniversaire 8 jours plus tard.

Malheureusement, le malheur continue de frapper, Renée ROQUAIN, la grand-mère et marraine de Renée, décède à son tour le 16 novembre 1766, à Brette-les-Pins. S'agit-il d'une maladie contagieuse touchant la famille ?

Renée n'a plus de grands-parents en vie.

Le 1er mars 1773, René BARDET, son père, décède, à l'âge de 53 ans. Les témoins sont Renée et René, ses enfants, Louis VOUZAY et Jean CHEREAU, ses beaux-frères.

Les deux enfants sont mineurs (20 et 21 ans) et Louis RONSÉ devient curateur de Renée.

Blason de Challes (72)
Ce dernier donnera son consentement lorsque Renée se marie deux ans plus tard, le 10 août 1775 à Challes, village à une dizaine de kilomètres de Brette-les-Pins. Son époux se nomme Claude MONTCHÂTRE, il est fils des défunts Marin et Marie BUTIER. Il a 12 ans de plus que Renée. Les témoins sont nombreux au mariage.
Du côté du marié, les témoins sont :
- Marin MONTCHÂTRE et Marguerite CHEVEREAU, son frère et belle-soeur,
- René PAPIN et Elisabeth MONTCHÂTRE, son beau-frère et sa soeur,
- Louis LE BRETON

Du côté de l'épouse, sont présents :
- Joseph, Joseph et Renée BUTTIER, oncle, cousin et cousine germaine maternels,
- Louis RONSÉ, oncle maternel et curateur,
- René BARDET, son frère,
- Jean CHEREAU et Anne LE PROUST, son oncle et sa tante.

Les bans du mariage ont été publiés à Challes mais aussi à Parigné-l'Evêque, ville d'origine du père du marié, à 4 km de Challes.

Claude et Renée s'installeront dans un premier temps au Grand-Lucé, commune de 1000 habitants environ, à 9 km au sud-est de Challes.

Emplacement des événements liés à Renée BARDET - carte de Cassini - geoportail.com

Le couple y aura 4 enfants, dont :
- Claude, le 20 juillet 1776
- Renée Magdelaine, le 25 décembre 1778,
- Marguerite, le 27 janvier 1781. Elle décédera 8 jours plus tard le 7 février.

Château de Lucé - base Mérimée - http://www.culture.gouv.fr
Le 2 juin 1781, un incendie ravage le village du Grand-Lucé. Les registres de l'année 1781 sont détruits par les flammes.
Le feu a pour origine le four d'un boulanger, lequel par crainte des représailles, préféra tenter de l'éteindre seul en s'enfermant chez lui, ce qui retardera les secours.

"Le curé d’Évaillé rapporte : le 2 juin der a dix heures du matin le feu pris a lucé y consomma cent quarante quatre maisons les halles d’une grandeur prodigieuse et l’église en moins de quatre heures le feu fit tout son ravage. Et pour ajouter à ce malheur, au moment du feu il se declara un orage violent, on dit que le tonnere tomba au milieu de ces infortunés sans blesser personne
Cent quarante-quatre maisons, couvertes pour la plupart en bardeau, furent détruites dans l’incendie, ainsi que les halles et certains bâtiments annexes du château. L’église fut touchée, et notamment la sacristie. Seules dix-huit habitations furent épargnées[...]"."Les habitants se réfugient dans les cours et les annexes du château épargné."
"Il fallut dix ans pour que la ville soit rebâtie et puisse accueillir ses habitants éparpillés à la campagne ou dans les paroisses voisines."2

Le curé devra alors retranscrire tous les actes de baptêmes, mariages et sépultures ayant brûlé.

En septembre 1782, Renée donne naissance à Alexis au Grand-Lucé.

Est-ce les dégâts de l'incendie qui ont décidé le couple à déménager à Challes ? Claude étant bordager, les terres avaient-elles été épargnées ?
Toujours est-il que le 4 juin 1785, Jean est baptisé dans l'église de Challes; ainsi que René, le 23 juin 1788, il décédera 1 mois et demi plus tard;
La famille habite à présent aux Vilnettes (actuelles Villenettes), un hameau proche de Volnay.

La Révolution a eu lieu. Le Directoire est en place. À Challes, le premier mariage des enfants sera celui de Claude, l'aîné, le 27 juillet 1797 avec Marie PASTEAU. Le couple s'installera aux Vilnettes avec les parents de Claude.

Le 24 juin 1806, la famille célèbre le  mariage de Jean, 21 ans avec Elisabeth VERITÉ. Sont présents ses parents et ses frères et soeurs.

Mairie de Challes (72) - mairiedechalles.fr
Quatre ans plus tard, le 11 juin 1810, Renée Magdelaine, 31 ans, se marie avec Jean ROBERT, veuf depuis 9 mois, âgé de 36 ans, journalier domicilié à Parigné-l'Evêque. Ses parents ont 58 ans et 70 ans.

Le 12 mai 1812, c'est au tour d'Alexis de se marier avec Anne LAUNAY, 26 ans, orpheline, domiciliée au hameau des Vilnettes. Claude, le père d'Alexis, donne son consentement par procuration envers René BARDET, son beau-frère, passée chez Maître BODIN, notaire à Parigné-l'Evêque. Renée, la mère d'Alexis est présente, ainsi que ses frères et sa sœur, son époux Jean ROBERT étant témoin.

Le 3 octobre 1823 à 19h, au hameau des Vilnettes, décède Claude MONTCHATRE, le mari de René, à l'âge de 83 ans. Ce sont ses fils qui déclarent le décès le lendemain en mairie de Challes.

Le 29 mai 1825, le sacre de Charles X a lieu à la Cathédrale de Reims. Le 3 septembre suivant, Renée décède à l'âge de 73 ans. Ses trois fils déclarent le décès en mairie.


Sources :
Contexte, Thierry Sabot, Editions Thisa.
AD de la Sarthe

1 commentaire:

  1. Belle visite du pays, on finira par se trouver un cousinage ;)

    RépondreSupprimer