4 juin 2015

#ChallengeAZ : D comme DOUAUD Prosper

Emplaccement de la Chevrolière (44)
fr.weather-forecast.com
Aujourd'hui, nous partons en Loire-Inférieure, l'ancienne Loire-Atlantique, à La Chevrolière, commune d'environ 1000 habitants en 1800, qui ne cessera de prospérer, à 15km au sud de Nantes. Sa devise "l'eau et la terre nous sont propices", provient de la proximité de plusieurs étendues d'eau dont le bassin de Grand-Lieu, plus grand lac naturel d'eau douce de France 1. "La Chevrolière a été dévastée par la guerre civile, dite « de Vendée », en 1793 et 1794"2

Le 27 octobre 1801 (soit le 5 brumaire an X), Jean DOUAUD déclare la naissance de son fils Prospaire né la veille vers 23h. Jean a 30 ans et est marchand de volaille et Michelle HERVÉ son épouse a 26 ans et est cabaretière. Ils se sont mariés trois ans plus tôt en été 1798. 

A sa naissance, Prospaire a déjà un grand frère, René Cécile, né 10 mois après le mariage de ses parents.

Place de l'église - La Chevrolière (44) - notrefamille.com
La famille s'agrandira en 1804 avec la naissance de Félix Jean, puis en 1807, avec l'arrivée d'Emilie. Enfin, Jean, le dernier-né naîtra en 1813, toujours à La Chevrolière.

Le 22 juillet 1824, Jean DOUAUD père décède à l'âge de 55 ans, vers 22h. Son beau-frère, Jean BÉRANGER, déclare son décès. Michelle ne se remariera pas. Elle élève à présent seule ses 5 enfants, âgés de 10 à 25 ans.

Le 28 octobre 1828, le maire de La Chevrolière célèbre 3 mariages, dont ceux de René Cécile et Félix jean. 
René épouse Julienne JOSNIN, Félix épouse Marguerite ALBERT. Le 27 novembre 1832, Prospaire (à présent dénommé Prosper), 31 ans, se marie avec Anne BITON, cultivatrice, âgée de 23 ans, originaire de la Chevrolière. Ses parents se nomment Pierre et Jeanne GUILLOU.

D'après le recensement de la Chevrolière, en 1836, Michelle habite avec ses deux enfants Emilie et Jean, cultivateurs. Michelle est déclarée aubergiste.
40 maisons plus loin, Prosper, marchand, 35 ans, habite avec sa femme et ses deux filles Anne, née en mars 1834 et Marie Françoise, née en octobre 1835.
Son frère Félix, marchand également, est voisin et habite avec sa femme et ses quatre enfants, Félix, Marguerite, Jean et un nourrisson de 6 mois. Dans la maison voisine habitent René Cécile, laboureur, et sa femme ainsi que ses enfants, Jean et Marie-Françoise.

 
Passay - hameau de la Chevrolière (44)

Plusieurs événements auront lieu en 1838 et notamment la célébration de huit mariages le 12 juillet, parmi lesquels ceux d'Emilie et Jean. Parmi ces huit mariages, quatre duos de frères et sœurs sont concernés, ainsi qu'un oncle des DOUAUD, Joseph HERVOUET, fils du 2ème mari de leur grand-mère maternelle GUILLOU.

Emilie, 31 ans, et Pierre ALBERT (frère de la femme de Félix), 31 ans, pêcheur, se marient en présence de Félix, René et Jean.
Jean, 25 ans, laboureur, épouse Michelle JOSNIN, 20 ans, sans lien de parenté apparent avec sa nouvelle belle-sœur Julienne. Michelle est mineure et ses parents sont décédés mais elle n'a pas de tuteur. Sont présents, René, Félix et Pierre ALBERT, son nouveau beau-frère. 

Le 16 novembre 1838, Prosper déclare la naissance de sa troisième fille, Victoire, née la veille à 21h. Trois ans plus tard, le 12 janvier 1841, un premier fils, nommé Prosper verra le jour. 


Malheureusement, le 27 avril 1841, Michelle HERVÉ, la mère de Prosper, décède, à l'âge de 67 ans. Prosper et René déclarent le décès en mairie.

Prosper et Anne auront quatre enfants supplémentaires :
- Pierre, né le 10 mars 1843,
- Jean, né le 16 septembre 1845,
- Félicité Cécile, née le 1er novembre 1848,
- Mélanie Victoire, née le 30 mars 1852.

Le 7 novembre 1851, Jean, frère de Prosper, décède à l'âge de 38 ans.


Le 19 janvier 1857, Victoire, la cadette, décède, célibataire, à l'âge de 20 ans.


En 1861, la famille accueillera Anne LEBRUN, un enfant en nourrice. Est-ce la fille de Anne ? En effet, le 27 juillet 1858, Anne se marie à Nantes avec François LEBRUN, menuisier. Ils s'installent là-bas.

Je n'ai pas retrouvé trace de Félicité après le recensement de 1861. Elle ne s'est pas mariée à la Chevrolière. Elle n'y est pas décédée jusqu'en 1902. Serait-elle allée vivre avec sa sœur à Nantes ?

Le 18 août 1862, Marie Françoise se marie avec Mathurin LEFEUVRE à La Chevrolière. Il est cordonnier et est âgé de 28 ans. Originaire de Saint-Aignan, il réside à La Chevrolière.

Le 7 janvier 1863, Prosper DOUAUD Père décède à l'âge de 61 ans. Sa veuve, Anne, ne se remariera pas.
Le 21 mai, René Cécile, le frère de Prosper décède également. Félix Jean, son frère et Prosper, son neveu déclarent le décès en mairie.

Le 9 mai 1864, c'est au tour de Prosper fils de se marier à Saint Colomban à 14 km au sud de la Chevrolière avec Celina Modeste CLAVIER. Ils reviendront s'installer à la Chevrolière.

Pierre et Jean DOUAUD se marieront à 6 mois d'intervalle. Pierre, le 7 août 1871 à la Chevrolière avec Marie-Jeanne PROU, marchande épicière de 35 ans. Il est déclaré jardinier et a 28 ans; Jean, se marie le 13 janvier 1872 à Nantes avec Marie LABARRE.


Félix Jean, frère de Prosper décède le 18 février 1873 à 13h. Ce sont ses voisins qui déclarent le décès.

Emilie DOUAUD, sœur de notre Prosper décède le 17 octobre 1875 à la Chevrolière à 16h.

Prosper fils décède le 25 mai 1877 à la Chevrolière à l'âge de 36 ans. Il est déclaré par son frère Pierre.

le 17 septembre 1880, Anne BITON, veuve de Prosper, décède à 17h. Son fils Pierre déclare son décès le lendemain à la mairie.

Descendance du couple DOUAUD-HERVÉ


Sources :
1 http://www.images-d-autrefois.fr/la%20Chevroliere%20histoire.html
2 http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chevroli%C3%A8re
Actes et recensements : AD44 en ligne : http://archives.loire-atlantique.fr  
Archives municipales de Nantes : http://www.archives.nantes.fr/ 
Crédit photos : en légende. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire