5 juin 2015

#ChallengeAZ : E comme Elie

Aujourd'hui, nous allons à la recherche de l'origine du prénom Elie, porté dans ma famille par 4 générations, transformé en Eliane pour ma grand-mère.

Elie est un prénom d'origine hébraïque. Il est apparu pour la première fois dans ma famille par la naissance d'Elie JAUNET, le 19 juin 1822 à Cholet (49). D'où peut bien provenir ce prénom que les premiers nés mâles se transmettront ensuite de père en fils ?

Emplacement de Cholet (49)
fr.weather-forecast.com
Le premier Elie JAUNET est le fils de Pierre Augustin et de Marie Louise RICHOU, tous deux nés à Cholet. Cette commune de 4900 habitants en 1821 est le berceau d'une industrie textile qui se développe dès l'Ancien Régime. Pierre est fabricant commis à son mariage mais tisserand lors de la naissance d'Elie. Le saint patron des tisserands est St Barnabé ou St Blaise.
A Cholet, point d'église dont le saint patron serait Elie. Les témoins de la naissance d'Elie sont son grand-père et un oncle maternels prénommés Louis.

Dans la famille, un autre prénom est assez rare : Zoé, née le 4 octobre 1813. Celui-ci est d'origine grecque.

Pierre, en tant que tisserand, aurait-il travaillé avec un Elie ?

J'épluche les tables décennales des naissances de Cholet pour la période 1819-1825.En 1819, 5 Elie sont nés, puis 3 par an de 1820 à 1823, 2 en 1824 et 1825.
Elie semble donc être un prénom usité dans la ville de Cholet, ainsi que Zoé dont j'ai retrouvé la mention à plusieurs reprises.

Mais pourquoi avoir choisi ce prénom en particulier ? S'agit-il du prénom d'un voisin ou du parrain de Pierre Auguste ? Je n'en saurais pas plus, les recensements de population ne sont pas en ligne, ni les registres paroissiaux après la période révolutionnaire.

Pierre et Marie auront 10 enfants :
- Marie Louise Pélagie en 1812
- Zoé en 1813
- Pierre Louis Auguste 1814
- Pierre Paul en 1816- Justine Eugénie en 1821
- Elie en 1822
- Sophie en 1824
- Louis Jacques en 1825
- Joséphine en 1828
- Emilie en 1829

Elie JAUNET se mariera avec Médérique Jeanne DURAND le 12 février 1844 à Cholet. Médérique est lingère et à 22 ans. Ses parents sont déjà décédés.

Ils auront 8 enfants à Cholet :
- Médérique Zoé en 1845
- Elie en 1848
- Marie Joséphine en 1846
- Joséphine Aimée en 1849
- Marie Emilie en 1852
- Emile en 1853
- Marie Louise Joséphine en 1856
- Marie Eugénie en 1859

En 1872, la famille déménage à Nantes, où Elie se marie le 6 février avec Jeanne Félicité RIVIÈRE, tailleuse de 21 ans, originaire de Nantes. Elie est cordonnier et a 24 ans.

Le couple aura au moins 3 enfants à Nantes :
- Elie Alphonse en novembre 1872
- Louis Emile en 1875
- Marie Jeanne en 1876

Elie Alphonse sera ébéniste à Nantes. Il épousera en décembre 1897 Victoire Ursule Julie DOUAUD, tailleuse âgée de 20 ans.

Ils auront 2 enfants à Auray dans le Morbihan :
- Raymond Victor en 1898
- Roger Elie en 1899

Ils reviendront à Nantes en 1902, puis repartiront en 1909, pour Herqueville (d'après le registre matricule d'Elie) pour revenir en 1911 à Nantes puis repartir en 1919, vraisemblablement pour la région parisienne.

Raymond Victor, dessinateur en prototype, âgé de 26 ans se marie en 1924 à Saint Denis (93) avec Claire Louise MARCEL, âgée d'un an de plus. Ils resteront sur la région de Paris où ils auront 3 enfants :
- Eliane Raymonde Claire, ma grand-mère
- Gilbert Simon Victor, décédé en bas-âge
- Monique

Descendance de Pierre Augustin JAUNET et les "Elie" dans la famille JAUNET

Sources :
Archives Municipales de Nantes
Archives Départementales de Loire-Atlantique
Archives départementales du Maine-et-Loire
Archives Municipales de Saint-Denis-sur-Seine



4 commentaires:

  1. Bonjour Sandrine,
    C'est une tradition des XVIIIe-XIXe siècles de donner à son aîné un même prénom. Dans ma famille, dans plusieurs branches, je trouve la tradition perpétuée avec Pierre et Paul notamment.
    Pour Elie, c'est vrai que la connotation hébraïque est intriguante même s'il y a plusieurs saints chrétiens portant ce prénom...
    Article intéressant en tout cas !

    Bonne continuation,

    Guillaume

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Guillaume,

    en effet, c'est très fréquent que ce soit dans ma famille ou dans les familles pour lesquelles je cherche. Ce qui me "turlupine", c'est la source de ce prénom dans mon contexte familial :)
    Merci de m'avoir lue.

    Sandrine

    RépondreSupprimer
  3. Donc l'enquête va continuer ? Tant mieux. Parfois on trouve l'explication longtemps après

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui ! Je suis du genre obstinée mais je pense avoir du mal à jamais trouver la véritable raison :(

    Merci de m'avoir lue Briqueloup

    RépondreSupprimer