9 janv. 2019

L'énigme PAPIN : la Récap Acte 5 !

Voilà maintenant 4 ans que je suis une légende familiale en la décortiquant dans tous les sens pour trouver des pistes possibles. Comme je continue les recherches, pour vous remettre dans le bain, voici les résumés des épisodes précédents !

Cet article a été publié pour la première fois le 18 juin 2015 durant le ChallengeAZ.

P comme PAPIN, l'énigme...



Si vous m'aviez suivi durant le challenge AZ précédent, vous vous souvenez peut-être des articles concernant la recherche sur la légende familiale selon laquelle ma famille maternelle aurait un lien de parenté avec les soeurs PAPIN.

Nous savons donc à présent que la filiation n'est pas du côté du deuxième mari de ma grand-mère.

Dans cet article, j'avais établi une forte présomption de cousinage mais au 15ème degré du côté de ma grand-mère. J'avais donc pensé qu'il y avait peu de chances que ma grand-mère parle de ce cousinage, relativement éloigné et en avait donc déduit que le cousinage serait plus proche.

J'ai donc repris la branche de ma grand-mère et ai entrepris de chercher les descendants de ses grands-parents, collatéraux compris.

Il y a donc deux couples à vérifier :
- Georges MONCHATRE et Désirée BARRÉ
- Léon ROUSSEAU et Aimée CHAUVIN

Je suppose que les cousins en question seraient donc issus d'un mariage avec les filles MONCHATRE et ROUSSEAU.

Grâce à Patrick BOUJU, un cousin que je sais pointilleux sur les sources, je peux vérifier immédiatement mon hypothèse du côté ROUSSEAU x CHAUVIN. Le couple a eu 4 filles mais aucune mariée avec un PAPIN.

Léonie se marie avec Auguste COMPAGNON,
Eugénie, avec Auguste VÉRITÉ,
Marceline, avec Abel VÉRITÉ,
Marie avec Louis FOUSSARD.

Leurs mariages ont lieu vers leur vingt ans, et les maris ne sont pas décédés jeunes, ce qui élimine la possibilité d'un remariage.

Du côté de du couple MONCHATRE x BARRÉ, c'est encore plus rapide, il n'y a qu'une fille, Gabrielle, qui s'est mariée avec Auguste DENIS, le parrain de ma grand-mère. Ma grand-mère ayant été recueilli par eux pour sa scolarité, elle les a cotoyé jusqu'à son mariage, c'est peut-être du côté d'Auguste que se situeraient les PAPIN dont elle parle.

Gabrielle Julia est née le 14 mai 1894 à Saint-Georges-de-la-Couée (72) et s'est mariée en 1921 à Villaines-sous-Lucé avec Auguste DENIS. Celui-ci serait décédé vers 1951. Gabrielle, elle, est décédée le 18 octobre 1968 à Saint-Mars d'Outillé où le couple habitait et tenait une épicerie/auberge. Ils n'aurait pas eu d'enfants dû à une stérilité d'un des deux époux, d'après la légende familiale (oui, encore une !).

Nous partons à la recherche de la famille d'Auguste DENIS.  J'avais demandé, il y a peu, leur acte de mariage. Nous apprenons qu'Auguste est né à Marigné le 1er août 1890, fils de Auguste et Augustine MAILLARD, domiciliée à Mulsanne. ("Tiens, le maire de Villaines-sous-Lucé s'appelle Auguste PAPIN !") Les parents d'Auguste auraient-ils eu une fille qui se serait mariée avec un PAPIN ?

Direction geneanet, pour voir si quelqu'un aurait déjà établi un arbre de ce couple. Trois abonnés donnent des informations qui se recoupent.
Le couple Auguste DENIS et Augustine MAILLARD auraient 3 fils et 1 fille, prénommée Augustine, mariée en 1919 à Saint-Mars d'Outillé avec Alexandre LETOURMY. La date de décès d'Auguste n'est pas notée, ce qui n'exclut pas un remariage. L'acte de mariage n'est pas en ligne et je ne peux en savoir plus pour l'instant.

Dois-je remonter cette branche d'une ou deux générations ? Les fameux cousins PAPIN proviendraient-ils des frères d'Auguste ?

Et vous, avez-vous d'autres suppositions pour m'aider à vérifier cette légende familiale ?

Sources :
Arbres geneanet :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire